7 février, séminaire : Kuang-Yi CHEN, « Une génération de révolte »

Mardi 7 février, de 17yang-1986-1h à 20h, en salle 325, nous aurons le plaisir d’entendre, lors de la première séance du séminaire de méthode en 2017, Mme Kuang-Yi Chen, directrice du département des Beaux-Arts de l’Université nationale des Arts de Taiwan et chercheuse invitée de l’InTRu, pour une intervention intitulée Une génération de révolte : les artistes taiwanais face aux problèmes d’identité, cas Yang Mao-Lin et Ni Tsai-Chin.

Taiwan est une île colonisée tour à tour par les Occidentaux, les Japonais, et les Chinois continentaux. Le problème d’identité devient un problème primordial pour les artistes taiwanais recevant, culturellement parlant, toutes les influences de leurs occupants. Yang Mao-Lin (1953- ) et Ni Tsai-Chin (1955-2015) sont deux artistes camarades de classe. Tous les deux sont sortis diplômés de la Chinese Culture University en 1979. Ils se sont influencés mutuellement puis ont développé durant les années 80 et 90 deux arts fort différents, en répondant pourtant à la même question d’identité nationale et culturelle qui hante les deux jeunes gens. En effet, les ascendants de Yang sont installés à Taiwan depuis plusieurs générations, alors que le père de Ni est d’origine Hebei arrivé à Taiwan avec Chiang Kai-shek en 1949.

La séance est ouverte à tous sans inscription.

Ci-dessous l’affiche de l’événement à télécharger.

seminaire-intru-07-02-17_web


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *