13 juin, conférence : « Félix Vallotton, entre sarcasme et volupté »

Pierre Fresnault-Deruelle, membre associé de l’InTRu, donnera le mardi 13 juin à 18h, dans le cadre de l’Université du Temps Libre, une conférence intitulée « Félix Vallotton, entre sarcasme et volupté ».

Félix Vallotton, La Paresse, 1896
gravure sur bois, 17,7 x 22,3 (Berlin, Staatliche Museen)

Félix Vallotton (1864-1925), d’origine suisse, naturalisé français, a parachevé ses études à l’Académie Jullian. Il est surnommé par ses amis Vuillard, Bonnard et Denis « Le Nabi étranger ». Post impressionniste, fortement marqué par le Japon et Pont-Aven, mais aussi par le Symbolisme, il peint et grave. Il fait partie du cercle de la Revue Blanche (dont l’Egérie, Misia fut l’un de ses modèles préférés). Ses sujets de prédilection sont les nus et les scènes de genre (parfois appelées « Intimités »).

Ami d’Octave Mirbeau et de Jules Renard, Félix Vallotton laisse une œuvre marquée par l’ambigüité de ses rapports avec le monde, mais aussi une vision décapante de la société. L’artiste est le contraire d’un peintre complaisant. S’il est cocasse, « vachard », désabusé, il est avant tout amoureux de son art. C’est un coloriste hors pair, dont les audaces sont d’une étonnante fraicheur.

La conférence aura lieu sur le site du Plat d’Étain, dans l’amphithéâtre Beaumont, bâtiment D.

Entrée libre pour les adhérents de l’UTL ainsi que pour les étudiants de l’Université ; pour tous les autres publics, entrée 5 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *