Séminaire Cultures visuelles – Yves Bouvier « Ce que l’image peut apporter à l’historien de l’énergie » – 14 novembre

Le cycle 2017-2018 des séances du séminaire de méthode de l’InTRu tiendra sa deuxième séance le mardi 14 novembre 2017, de 18h à 20h, en salle Mame, avec une conférence d’Yves Bouvier. Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) / UMR Sirice depuis 2013, après quatre années passées à l’université Savoie-Mont Blanc, Yves Bouvier est agrégé et spécialisé dans l’histoire industrielle des secteurs de l’énergie et des télécommunications. Après une thèse consacrée à l’histoire des relations entre le groupe de la Compagnie générale d’électricité et l’Etat, il mène des recherches en histoire de l’énergie. Il a notamment co-dirigé, avec Denis Varaschin et Hubert Bonin, une Histoire économique et sociale de la Savoie de 1860 à nos jours (Droz, 2014) et, dans une perspective européenne, avec Léonard Laborie, L’Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication. XVIIIe-XXIe siècles (Nouveau monde, 2016) dans lequel il étudie plus particulièrement l’approche communautaire des énergies renouvelables. Il questionnera ici plus spécifiquement  » Ce que l’image peut apporter à l’historien de l’énergie« .

En effet, les entreprises productrice d’énergie sont aussi productrices d’images. Non seulement les affiches relèvent d’une visibilité étudiée, mais les entreprises du secteur de l’énergie (EDF et Gaz de France pour l’essentiel) ont également utilisé la photographie, le cinéma, les journaux et magazines et naturellement la télévision. Parce qu’il s’agissait, depuis 1946, d’entreprises publiques, les messages et les formes de ces images allaient au-delà de la seule commercialisation d’un produit. L’étude de ces images par l’historien peut être articulée avec d’autres sources archivistiques afin de saisir les nuances, les enjeux et les conditions d’apparition de ces images, aboutissant parfois à la production de véritables « anti-images ».

La séance est ouverte à tous sans inscription.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Chanas Celine dit :

    Plein d’images dans les fonds des musées à étudier !
    Un exemple avec le fonds Heurtier du musée de Bretagne
    https://www.musee-bretagne.fr/musee-et-collections/publications/collections-photographiques/barrages-de-bretagne/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *