5 février, journée d’étude : « Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIIIe-XXIe siècles) »

Le lundi 5 février, de 9h30 à 17h30, aura lieu à Tours une journée d’étude organisée par le laboratoire InTRu sur le thème « Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIIIème-XXIème siècles). Questionner les limites historiographiques ».

Ben Vautier, Terrain vague, 1961.

Depuis ces dernières années, la « marge » apparaît, pour les différentes disciplines des sciences humaines, comme une voie possible de renouvellement de leurs méthodes et de leurs objets. Dans le champ de l’histoire de l’architecture, le détour par la marge permet de faire bouger les lignes de l’historiographie classique, de dépasser l’histoire des architectes ou des institutions, l’histoire des innovations ou des grands chefs d’oeuvre. Il conduit à convoquer des sources et des acteurs négligés jusque-là. Il invite à bousculer les catégories, à recontextualiser succès et insuccès, fortunes et infortunes critiques.

À l’occasion de la présente journée d’études, le laboratoire InTRu donne la parole à huit jeunes chercheurs ou chercheurs plus expérimentés qui assument dans leurs travaux ce décentrement du regard et explorent quelques nouveaux interstices historiographiques, méthodologiques ou programmatiques  pour repenser l’acte de bâtir.

 

Comité d’organisation :

Audrey Jeanroy, Olivier Prisset, Caroline Soppelsa

 

Programme de la journée :

9h Accueil

9h30 Introduction de la journée
Christophe Morin, maître de conférences, Université de Tours, InTRu

9h45 – 12h45 PERSONNALITÉS ET PRATIQUES MARGINALES, QUESTION DE POINT DE VUE ?

Modération Hervé Doucet, maître de conférences, Université de Strasbourg

9h45-10h15 Anne-Laure Sol, conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, Direction de la Culture, Service Patrimoine et Inventaire
Atypiques ? Minoritaires ? Itinéraires singuliers et marginalité assumée : Hervé Baley (1933-2010) et Dominique Zimbacca (1928-2011)

10h15-10h45 Camille Conte, doctorante en histoire de l’art contemporain, Université de Poitiers, CRIHAM
La photographie produite par les architectes : une source en marge de l’histoire (de l’architecture)

10h45-11h15 Discussion et pause

11h15-11h45 Marjorie Occelli, doctorante en histoire de l’art contemporain, Sorbonne Université, Centre André Chastel (UMR 81 50)
Rester en marge : Reste à « Prouvé » (1901-1984)

11h45-12h15 Charlotte Mus-Jelidi, docteur en histoire de l’art contemporain, ATER, Université de Tours, chercheur associé à l’ InTRu (EA 6301 ) et à l’ EMAM (UMR 7324)
Olivier-Clément Cacoub (1 920-2008) , un architecte dans l’Afrique indépendante

12h15-12h45 Discussion

14h30-17h30 MÉTHODES ET APPROPRIATIONS D’« OBJETS SECONDAIRES »

Modération Géraldine Texier-Rideau, maître-assistant, ENSA Clermont-Ferrand

14h30-15h Mathilde Lavenu, maître-assistant, ENSA Clermont-Ferrand
Marges et édification, la notice de montage : un outil d’explicitation et de transfert des compétences de l’acte de réaliser ?
15h-15h30 Denis Delbaere, paysagiste, professeur ENSAP de Lille
Pour une archéologie des délaissés

15h30-16h Discussion et pause

16h-16h30 Aleksey Sevastyanov, doctorant en philosophie, Université Lille III, STL (UMR 81 63)
Philosophie en marge de l’architecture : Edmund Burke et le statut théorique de l’architecture néo-classique

16h30-17h Julie Manfredini, docteur en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, chercheuse rattachée à l’ EIREST
Le monument, de la marge à la lumière, sa place dans les politiques touristiques locales

17h-17h30 Discussion et conclusion de la journée
Guy Lambert, maître-assistant, ENSA Paris-Belleville

 

Lieu de l’événement :

Université de Tours
Site des Tanneurs
Salle de conférences du 5ème étage de la bibliothèque universitaire
3 rue des Tanneurs
37000 Tours

Entrée libre

L’affiche et le programme en pdf sont à télécharger par ici :

INTRU JE Marges 05.02.18_web

INTRU JE Marges 05.02.18_prog


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *