13 décembre 2011 – Séminaire “série culturelle” – Nicholas-Henri Zmelty, “Unique et multiple : l’affiche illustrée à la fin du XIXe siècle en France”

13 décembre, 17h-20h, salle 7 de l’extension.

Nicholas-Henri Zmelty, Université François-Rabelais, Tours.

Unique et multiple : l’affiche illustrée à la fin du XIXe siècle en France

Au milieu des années 1860, Jules Chéret initie dans le domaine de l’affiche un renouveau d’ordre à la fois esthétique et technique. L’artiste impose en effet un nouveau modèle en se servant de la lithographie en couleurs pour créer des compositions inédites et de grand format. C’est cette forme d’affiche que les critiques de l’époque qualifient de « moderne ». C’est aussi celle qui entre la fin des années 1880 et le début des années 1900 suscitera un engouement sans précédent, au point d’engendrer une forme particulière de collectionnisme avec l’ensemble de ses corrélats : apparition d’organes de presse spécialisés, naissance d’un discours critique assurant la discrimination des valeurs, développement d’un marché en charge de la diffusion des objets et de leur valorisation. On parle alors d’affichomanie. Aux côtés de Chéret, des artistes tels que Théophile-Alexandre Steinlen, Henri de Toulouse-Lautrec ou Alfons Mucha font du tournant du siècle un véritable âge d’or de l’affiche. Telle qu’elle est alors conçue, l’affiche n’est pas contrainte de répondre aux impératifs de ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler la « communication visuelle », ni d’obéir aux lois du marketing encore inexistant : pour ses créateurs, elle s’impose avant tout comme un support d’expérimentation artistique en marge de la peinture, de l’illustration, de la photographie, de la caricature ou de l’estampe. Pour ses amateurs – collectionneurs, critiques et marchands – elle constitue une nouvelle forme d’art à part entière. Cette communication consistera donc tout d’abord en un tour d’horizon des multiples influences à partir desquelles la matérialité et l’esthétique de l’affiche illustrée se sont construites au fil du temps. Il s’agira ensuite d’approcher les différentes stratégies de légitimation artistique de l’affiche mises en œuvre par ses défenseurs. On observera notamment que la volonté de singularisation de l’affiche en tant qu’objet passe nécessairement par la convocation d’éléments déterminants appartenant aux autres domaines de la création.

 

Indications bibliographiques

Réjane Bargiel, Ségolène Le Men (dir.), La Belle Époque de Jules Chéret. De l’affiche au décor, Paris, Les Arts décoratifs, Bibliothèque nationale de France, 2010.

Réjane Bargiel-Harry, Christophe Zagrodzki, Le Livre de l’affiche – The Book of the Poster, Paris, Alternatives, 1985.

Phillip Dennis Cate (dir.), The Color Revolution. Color Lithography in France 1890-1900, Salt Lake City, Peregrine Smith in association with Rutgers University, 1978.

Phillip Dennis Cate, The Graphic Arts and French Society 1871-1914, Londres, Rutgers University press, 1988.

Bradford R. Collins, « The Poster as Art : Jules Chéret and the Struggle for the Equality in the Arts in Late Nineteenth Century France », Design Issue, vol. II, spring 1985, p. 41-50.

L’Affichomanie : collectionneurs d’affiches, affiches de collection 1880-1900, Paris, Musée de l’affiche, 30 janvier – 30 avril, Paris, Le Musée, 1980.

Le Salon de la rue – L’affiche illustrée de 1890 à 1910, Strasbourg, Musée d’art moderne et contemporain, 25 octobre 2007 – 24 février 2008, Strasbourg, Éditions des musées de Strasbourg, 2007.

 

Nicholas-Henri Zmelty est docteur en histoire de l’art contemporain. Chargé d’études et de recherches à l’Institut national d’histoire de l’art de 2005 à 2009, il enseigne aujourd’hui à l’Université François Rabelais (Tours) et à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens). Spécialisé sur la question de l’image imprimée au tournant du XIXe et du XXe siècle, il a soutenu en 2010 sa thèse de doctorat intitulée L’Affiche illustrée en France (1889-1905), naissance d’un genre ?, sous la direction de Rémi Labrusse. Lauréat du Prix du musée d’Orsay 2011, il s’apprête à publier un ouvrage intitulé L’Affichomanie en France 1889-1905 aux éditions Mare & Martin.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *