FREDERIC HERBIN

Courriel : frederic.herbin[at]ecranbleu.org


Docteur en histoire de l’art contemporain, enseigne à l’Ecole nationale supérieure d’art de Bourges.

Thèse : « La critique artiste des lieux culturels en France : 1967-1977 », réalisée sous la direction de M. Eric de Chassey et soutenue en 2016.

 

PARCOURS UNIVERSITAIRE

2005 : DEA d’Histoire de l’art contemporain sous la direction d’Eric de Chassey, mention très bien.

Sujet : « La réalité du White Cube à travers les revues Mouseion et Museum »

2004 : Maîtrise d’Histoire de l’art contemporain sous la direction d’Eric de Chassey, mention très bien.

Sujet : « Le vide d’Yves Klein, un pas en avant dans l’histoire des rapports de l’artiste à l’exposition »

 

PUBLICATIONS

OUVRAGES ET DIRECTION

L’Objet de l’exposition : L’architecture exposée, (éd.) avec Stéphane Doré, Bourges, École Nationale Supérieure d’Art, 2015, 168 p.

> Compte rendu par Sophie Trelcat dans Les Inrockuptibles du 13 janvier 2016

> Compte rendu par Lilian Froger dans Critique d’art

> Compte rendu par Elpida Chairi dans Histara – Les comptes rendus

Les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand (1967-1974), Bourges, École Nationale Supérieure d’Art, 2014, 64 p.

> Compte rendu par Romain Mathieu dans Critique d’art

I’ve Got the Power, cat. d’expo. (Tours, Hôtel de ville, avril 2007), Tours, Groupe Laura, Service des Expositions de la Ville de Tours, 2007, 22 p.

 

CONTRIBUTIONS OUVRAGES COLLECTIFS

« Pierre Restany et les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand ou jusqu’où l’art peut agir dans la société », Claire Leroux, Jean-Marc Poinsot (éd.), Entre élection et sélection : le critique face à ses choix, Dijon, Les presses du réel, 2017, p. 226-250.

« L’architecture exposée dans son champ élargi », Stéphane Doré, Frédéric Herbin (éd.), L’Objet de l’exposition : L’architecture exposée, Bourges, Ecole Nationale Supérieure d’Art, 2015, p. 6-20.

« Les espaces diégétiques d’Abraham Poincheval », Eric Foucault (éd.), Abraham Poincheval, Tours, Eternal Network, 2014, p. 3-11.

« Daniel Buren/André Cadere : du site au « site élargi », Laurent Buffet (éd.), Itinérances. L’Art en déplacement, Grenoble, De l’incidence éditeur, 2012, p. 85-100.

« Contredire l’image, envelopper le réel », Florent Lamouroux : T4-18, Montluçon, Shakers, 2007, p. 8-11.
Partiellement repris dans Dominique Marchès, Sophie Brossais (éd.), Drolatique, 8ème Biennale d’art contemporain de Gonesse, Gonesse, Ville de Gonesse, 2012, n.p.

 

ARTICLES

« Définir les différents statuts de l’écrit chez André Cadere ou comment mettre à l’épreuve de la figure de “Cadere le marcheur avec sa barre de bois rond” », arText (à paraître en 2018).

« Avec ou sans le capitalisme : anciennes et nouvelles valeurs d’un art engagé dans la société / With or Without Capitalism : Old and new Values of an Art Involved With Society », Additional document, n° 2, juillet 2014, URL : http://additionaldocument.org/2/#4/81.05/134.12

« Le refus de l’art : aux origines des pratiques in situ en France », Christian Gutleben et Michel Remy (éd.), Le Refus. Esthétique, littérature, société, musique, revue Cycnos, vol. 28, n° 1, 2012, p. 83-92.

« White Cube », avec Amélie Bernazzani, Laura, n° 13, avril 2012, p. 29-32.

 

ENTRETIENS

« Le contexte français était si mauvais… », Daniel Buren, Les Ecrits, 1965-2012, Volume 2 : 1995-2012, Paris, Flammarion,  Centre national des arts plastiques, 2013, p. 1682-1706.

« Autour des vestiges de l’architecture moderniste : entretien avec Sandra Emonet et Maud Vareillaud-Bouzzine », Laura, n° 10, octobre 2010, p. 9-11.

« Entretien avec Mehdi-Georges Lahlou », Laura, n° 9, avril 2010, p. 19-20.
English translation on galerie Transit’s website

« Entretien avec Nan Xiang », Laura, n° 8, octobre 2009, p. 35.
Traduction chinoise dans Oriental Art, janvier 2010, p. 76-79.

« Entretien avec Tadashi Kawamata », avec Emilie Lesne, Tadashi Kawamata : Mémoire en demeure, Tours, Eternal Network, a.p.r.e.s éditions, 2007, p. 63-68.

 

COMMUNICATIONS, CONFERENCES, JOURNEES D’ETUDE

« Généalogies des Territoires nomades de Florent Lamouroux : la sculpture comme chantier de recherche permanent », Conférences sur bitume, MAME, Esba TALM-Tours, 9 novembre 2017.

Les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand ou l’installation in situ comme expérience du lieu », Journées d’études L’installation comme expérience phénoménologique et cognitive, Langarts, Université Rennes 2, 7 avril 2017.

« Retour d’Expérience n°9 : une tentative d’aborder les collections comme des échantillons sociologiques », Journées d’études du Master d’histoire de l’art Médiation culturelle / Pratiques de l’exposition : Collections d’art contemporain/Collections d’art ancien, Musée des Beaux-Arts de Tours, Université François-Rabelais de Tours, 13 et 14 octobre 2015.

Avec Giovanna Zapperi, organisateur de la journée d’étude L’objet de l’exposition : le regard ethnographique, École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, laboratoire InTRu (Université François Rabelais de Tours), 12 mai 2015.

Avec Hervé Trioreau, organisateur de la journée d’étude L’objet de l’exposition : l’architecture exposée #2, École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, laboratoire InTRu (Université François Rabelais de Tours), 11 avril 2014.

Avec Hervé Trioreau, organisateur de la journée d’étude L’objet de l’exposition : l’architecture exposée, École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, laboratoire InTRu (Université François Rabelais de Tours), 3 mai 2013.

« Jean-Michel Sanejouand à travers Pierre Restany : continuation et dépassement du Nouveau Réalisme », Journées d’études Entre élection et sélection : le critique face à ses choix, MAC/VAL, 9-10 novembre 2012.

« L’écrit chez André Cadere : entre récit autorisé et outil critique », Journée d’étude Pourquoi écrire ? Comment écrire ? Écriture réflexive et critique dans les textes d’artistes, APP – EA 3208 (Université Rennes 2), 27 septembre 2012.

« Quelles théories pour l’exposition ? », séminaire commun L’objet de l’exposition, département d’histoire de l’art (Université François Rabelais de Tours) et École Nationale Supérieure d’Art (Bourges), Tours, 24 février 2012.

« Les barres de bois rond d’André Cadere : entre mort de l’auteur et nécessité de sa présence », séminaire diachronique L’artiste et son image : représentations, signatures, attributions, département d’histoire de l’art (Université François Rabelais de Tours), 15 décembre 2011.

« Le refus de l’art : aux origines des pratiques in situ en France », colloque international Formes et stratégies du refus, CIRCPLES (Université de Nice-Sophia Antipolis), 27-29 janvier 2011.

Introduction. « De la crise du musée à la critique institutionnelle : les circonstances de l’analyse de l’institution muséale au tournant des 1960-1970 », journée d’étude Les artistes face à l’institution muséale (fin des années 1960 – années 1970), InTRu (Université François Rabelais de Tours), 23 avril 2010.

Avec Pauline Chevalier, organisateur de la journée d’étude Les artistes face à l’institution muséale (fin des années 1960 – années 1970), laboratoire InTRu (Université François Rabelais de Tours), 23 avril 2010.

« Avec ou sans lieu : l’œuvre d’art et son déplacement au tournant des années 1960-1970 », conférence, cycle d’expositions Parcours 2010, Carroi des Arts de Montlouis-Sur-Loire, 26 janvier 2010.

« Mythologies individuelles ou collectives : l’artiste et la mémoire dans les années 1970 », conférence, exposition Nan Xiang, Carroi des Arts de Montlouis-Sur-Loire, 1er octobre 2009.

« Jean-Michel Sanejouand, Daniel Buren : deux pratiques de l’in situ contre le musée », séminaire Circuits / hors-circuits : réseaux et stratégies de contournement, InTRu (Université François Rabelais de Tours), Ecole du Louvre, 14 avril 2009.

« Le vide d’Yves Klein, un pas en avant dans l’histoire des rapports de l’artiste à l’exposition », conférence, exposition Yves Klein : corps, couleur, immatériel, Centre Pompidou, 19 novembre 2005.

 

COMMISSARIATS D’EXPOSITION

  • 2018:

Co-commissaire de l’exposition « Anybody Walking? Esthétiques politiques du voguing », Eternal Gallery, Tours.

  • 2013 :

Commissaire de l’exposition « Les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand (1967-1974) », La Box – Ecole Nationale Supérieure d’Art, Bourges.

Présentation de Stéphane Corréard dans Libération Next

  • 2009 :

Commissaire de l’exposition « Nan Xiang », Groupe Laura, Carroi des Arts, Montlouis-Sur-Loire.

Exposition monographique du travail peint de Nan Xiang sur la mémoire individuelle et collective.

  • 2006-2007 :

Commissaire de l’exposition « I’ve Got the Power », Groupe Laura, Hôtel de ville, Tours.

Exposition collective inspirée par le lieu d’exposition, sur les mécanismes, les représentations et les symboles du pouvoir. Artistes : Eric Foucault, Mathieu Gillot, Thierry Joseph, Florent Lamouroux, Erik Num.

  • 2003 :

Co-commissaire de l’exposition Convertible, Centre de Création Contemporaine, Tours.

Exposition collective questionnant les rapprochements et ambiguïtés naissant de l’emprunt par les artistes contemporains de formes et de références propres au design. Artistes : Stéphane Albert, Vincent Epplay, Nicolas Floc’h, James Hyde, Véronique Joumard, Mathieu Mercier, Joe Scanlan, Hervé Trioreau.

  • 2001-2002 :

Co-commissaire de l’exposition de Guillaume Bruère, Société des Historiens d’Art de Tours, Université François Rabelais.

Exposition des projets Écridormis et Réinventer les géographies

 

ENSEIGNEMENT

Après avoir avoir enseigné plusieurs années à l’École Brassart et à l’Université François Rabelais de Tours, en tant que chargé de cours puis Ater, il intervient aujourd’hui à l’Ecole nationale supérieure d’art de Bourges. Son expérience de l’enseignement comprend travaux dirigés et cours magistraux pour tous les niveaux de Licence, ainsi que dans le cadre du Master (cours d’histoire des institutions culturelles de la France, séminaire commun avec l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges « L’objet de l’exposition »).