Benoît Buquet, Graphics

 

Benoît Buquet vient de publier Graphics. Art & design graphique aux États-Unis (1960-1980). George Maciunas, Ed Ruscha, Sheila Levrant de Bretteville. Explorant le travail, les pratiques, les thèmes, les réseaux, les expérimentations ou les engagements de trois auteurs aux parcours très différents, Benoît Buquet ne propose pas tant un récit linéaire déroulant les étapes ordonnées d’une « histoire du design américain » qu’une série de vues en coupe saisissant le travail des créateurs dans l’écosystème des pratiques visuelles qui les nourrissent et qu’ils reconfigurent.

Maciunas, Ruscha et Levrant de Bretteville sont ainsi les noms de trois archipels à partir desquels Benoît Buquet fait émerger une constellation de lieux de formation, une circulation de gestes techniques, une cartographie des engagements artistiques et politiques. Depuis les efforts de Maciunas, satellite de Fluxus, pour fédérer une néo-avant-garde, jusqu’aux engagements féministes de Levrant de Bretteville dans le Los Angeles des années 1970, le design graphique est appréhendé comme une vaste zone d’expérimentation, puissant ses possibilités dans tout le spectre des pratiques graphiques – dessin, peinture, typographie, photographie, gravure, édition de livres, production d’affiches, presse.

Quatre ans après son premier livre (Art & Design graphique : essai d’histoire visuelle, 1950-1970. Tome I : Fragments d’Europe), qui se présentait comme le premier tome d’un essai d’histoire visuelle consacré aux interactions entre l’art et le design graphique européens des années 1950 aux années 1970, ce nouveau livre n’en propose pas vraiment la suite : c’est une autre proposition, portant sur une autre séquence, avec d’autres outils.

Parmi ces outils, il faut souligner le soin apporté au design graphique de ce livre consacré au design graphique. Lauréat d’un prix de la Terra Foundation for American Art, Benoît Buquet a pu choisir de confier la conception visuelle de son livre à Alaric Garnier et Léna Araguas, qui ont réalisé la mise en page, la maquette et le design de couverture du livre. Seizième volume de la collection Iconotextes, Graphics s’émancipe ainsi des codes visuels de la collection : dans la forme comme dans le fond, les effets de rupture de ce livre sont tous signifiants.

Présentation du livre sur le site des PUFR

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.