Colloque – Luttes communes, stratégies divergentes : quelles relectures critiques en art ? – 9 et 10 novembre 2021

 

Le champ français de l’histoire de l’art a vu se consolider de véritables corpus de théories et de pratiques questionnant les poncifs qui ont façonné, parfois implicitement, notre manière de penser et de donner à voir l’histoire de l’art. Cette pluralité d’outils critiques, témoin de la dynamique d’échanges entre les sphères universitaires, militantes et artistiques, a permis aux différent.e.s acteur.trice.s des mondes de l’art de se réapproprier les débats politiques et sociaux de la lutte contre les stéréotypes de classe, de race et de genre et d’engager une révision critique des fondements de l’histoire de l’art, de son écriture et des enjeux de pouvoir qui s’exercent au sein des institutions qui la pense et la diffuse. Ce colloque entend interroger la pluralité des stratégies qui contribuent au chantier de la relecture. Il s’agira ainsi d’explorer, au-delà des narrations dominantes et des pratiques hégémoniques, les autres territoires et récits qui contribuent à la fabrique de l’art et de son histoire.

Télécharger le programme

 

Comité d’organisation

Louis Boulet, Doctorant (Université de Tours / InTRu et UQAM / Figura)

Fériel Dridi, Doctorante (Université de Genève)

Célia Honoré, Doctorante (Université de Genève)

Raphaële Bertho, Maîtresse de conférences (Université de Tours / InTRu)

 

Comité scientifique

Maxime Boidy, Maître de conférences (UPEM / LISAA)

Maxime Cervulle, Professeur des Universités (Université Paris 8 / CEMTI)

Laurent Gerbier, Maître de conférences HDR (Université de Tours / InTRu)

Nataša Petrešin-Bachelez, Chercheuse indépendante et Responsable de la programmation culturelle à la Cité internationale des arts

Giovanna Zapperi, Professeur ordinaire (Université de Genève)

 

Programme 

MARDI 9 NOVEMBRE

13h30             Accueil

14h             Mot d’accueil

14h15        Maxime Cervulle (Université Paris 8 / CEMTI) – Conférence d’ouverture
Les damnés de la scène : des mobilisations contre le racisme dans le théâtre public

15h        Clémence Rinaldi (Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Le Salon des Femmes de l’Union des Femmes Peintres et Sculpteurs : entre stratégie de visibilisation et essentialisation des artistes femmes

15h30     Ariane Fleury (Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Égalité de genre dans l’art contemporain en France : une étude de cas des stratégies et limites d’une action politique para-institutionnelle

16h             Pause

16h30     Table ronde
« La place de femmes dans l’art : stratégies de lutte »
Deborah de Robertis (artiste) et Marie Docher (photographe et réalisatrice)
Modérée par Raphaële Bertho (Université de Tours / InTRu)

18h             Fin de la première journée

 

MERCREDI 10 NOVEMBRE

9h              Accueil

9h30     Théodora Domenech (ESAD Grenoble-Valence)
Le numérique et la réécriture du canon

10h     Marion Cazaux (Université de Pau et des pays de l’Adour)
Vers une écriture communautaire de notre histoire de l’art

10h30             Pause – collation

11h     Table ronde
« ‘Modernités plurielles’ ou ‘décolonisation des arts’ : comment sortir du canon occidentalo-centré par la galerie, la collection, l’exposition ? »
Olivia Breleur (Galeriste), Abdelkader Damani (Directeur du FRAC Centre-Val de Loire) et Mawena Yehouessi (Curatrice)
Modérée par Frédéric Herbin (ENSA Bourges)

12h30         Aline Caillet (Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Conférence de clôture
Quelle critique artiste à l’âge de la post-autonomie de l’art ?

13h30             Fin de la deuxième journée

 

mail de contact : strategies.art@gmail.com

Affiche du colloque

Programme du colloque


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search