Projet « IRIS – Inventaire Rouge de l’Information Sportive »

Le laboratoire Intru est partie prenante du projet « IRIS – Inventaire Rouge de l’Information Sportive » portant sur la collection complète du mensuel Miroir du cyclisme (1960-1994). Porté par la MSH de Dijon et sous la responsabilité scientifique de Karen Bretin-Maffiuletti (laboratoire LIR3S) pour le collectif chercheurs et d’Agnès Viola (MSH Dijon) pour la filière IST, ce projet parmi les lauréats du dernier AAP du GIS CollEx-Persée.

Une équipe pluridisciplinaire observera, par une étude de contenus (titres, articles, iconographie, photographies), le discours médiatique (et critique) porté sur le sport par un organe de presse proche du Parti communiste français. Et ce à partir d’entrées classiques : les compétitions internationales et championnats nationaux, courses et critériums régionaux, figures de champions, formes de présentation du spectacle sportif, etc. Au-delà, la mobilisation de méthodologies innovantes et adaptées au traitement de séries longues permettra de porter une attention toute particulière aux formes de l’écriture journalistique et à l’éventuelle identification d’un patrimoine linguistique commun qui viendrait s’agréger à l’ensemble des sphères de la « galaxie communiste », par-delà la seule presse. L’analyse lexicale et syntaxique, le traitement iconographique, la fouille de données, le comparatisme sont les principales méthodes retenues, en sus des formes traditionnelles de traitement des sources par l’historien. S’inscrivant dans une historiographie pionnière s’agissant de l’histoire de la presse sportive, ce projet offre l’occasion d’une réflexion ciblée sur les usages politiques d’un sport populaire emblématique, pour le temps contemporain.

Il repose sur une étroite collaboration entre deux équipes, l’une constituée de personnels de la plateforme Humanités Numériques de la MSH de Dijon ; l’autre composée de 11 enseignants-chercheurs, représentant 8 universités différentes, et issus de plusieurs champs disciplinaires dont Raphaële Bertho pour l’histoire de la photographie. Il associe également la structure Epitech.

Sous la responsabilité scientifique de Karen BRETIN-MAFFIULETTI (LIR3S), il associe des chercheurs issus des laboratoires suivants :

– Centre Interlangues : Texte, Image, Langage – TIL (EA 4182), Université de Bourgogne.

– Centre de Recherche et d’Etudes Histoire et Sociétés – CREHS (UR 4027), Université d’Artois.

– Laboratoire Valeurs Innovations Politiques Socialisations et Sports – VIPS2 (UR 4636), Université de Rennes.

– Laboratoire Espaces Humains et Interactions Culturelles – EHIC (EA 1087), Université de Limoges.

– Textes et Cultures (UR 4028), Université d’Artois.

– Laboratoire Interactions, transferts, ruptures artistiques et culturelles – InTRu (EA 6301), Université de Tours.

– Centre d’Histoire Espaces et Cultures – CHEC (EA1001), Université Clermont Auvergne.

– Centre Nantais de Sociologie – CENS (UMR CNRS 6025), Université de Nantes.

– Unité de Recherche Migrations et Sociétés – URMIS (IRD UMR 205 et CNRS UMR 8245), Université de Côte d’Azur.

Il est soutenu par les institutions suivantes :

– Société Française d’Histoire du Sport (SFHS).

– Comité d’organisation du congrès international « Les enjeux des Jeux », Montpellier (initialement prévu en janvier 2022, reporté).

– Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme (RnMSH).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search