Caroline, héroïne des trente glorieuses

Nous avons l’immense plaisir d’annoncer la sortie du 23e volume de la collection “Iconotextes” créée et dirigée aux PUFR par Laurent Gerbier et Cécile Boulaire: intitulé Caroline, héroïne des trente glorieuses, cet essai de Christophe MEUNIER, également membre de l’équipe InTru, évoque Caroline, la célèbre héroïne d’albums populaires, née dans les années 1950 sous le pinceau de Pierre Probst – c’est aussi l’occasion d’aborder la célèbre série concurrente Martine, plus célèbre encore. Ce 23e volume inaugure un nouveau format pour la collection “Iconotextes”: plus lisible, davantage illustré, cette maquette rend justice aux travaux sur les iconotextes et les illustrations !

À l’instar de Martine, le personnage de Caroline est une figure emblématique de la littérature jeunesse. Créée par Pierre Probst en 1953 chez Hachette, elle incarne l’après-guerre et les Trente Glorieuses où l’abondance, les loisirs et la consommation contrastent avec les années de restriction matérielle qui ont précédé.

Observateur du monde, des transformations de la France de l’après-guerre, du baby-boom et de la société de consommation naissante, Pierre Probst est un « faiseur d’espaces ». Il donne à Caroline une extrême mobilité qui la pousse à être sans cesse sur les routes. Au fil des 44 albums qui constituent la série, Caroline construit son identité sur les moments agréables de l’existence, en particulier les loisirs et les voyages. Elle découvre la ville, la campagne, l’Europe et le monde et initie ses jeunes lecteurs aux pratiques récentes et populaires du tourisme.
Comme Martine, à laquelle elle est souvent comparée, Caroline est une héroïne de la Nouvelle Vague. Cependant elle s’adresse à un lectorat de « Français moyens » qui commencent à accéder aux loisirs des classes aisées. Ainsi sa grande spécificité est sa capacité à « gérer les distances ». Une idéologie spatiale très forte se dégage de la série, faisant de Caroline un produit culturel social, historique et spatial. Montrant comment le personnage de Caroline est fondamentalement marqué par les années de pleine croissance, ce livre explore un phénomène littéraire et culturel marquant pour plusieurs générations qui ont trouvé dans le personnage, l’intrépidité et curiosité qui animait leur époque.

Petite vidéo de présentation par l’auteur lui-même à cette adresse : https://www.facebook.com/reel/1192809065484605



Citer ce billet
Cécile Boulaire (2024, 6 juin). Caroline, héroïne des trente glorieuses. InTRu - EA 6301. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11rvy

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search