28 avril 2014, soutenance de thèse de Marine Rochard


Marine Rochard soutiendra sa thèse lundi 28 avril en salle des actes à 14h sous la direction de Eric De Chassey


Une avant-garde à réaction : gestualité, lyrisme et autopromotion chez Georges Mathieu (1944-1975)

L’étude de l’œuvre de Georges Mathieu, artiste controversé dont les activités s’étendent sur les décennies suivant la Seconde Guerre Mondiale, vise à éclairer un parcours méconnu afin de pouvoir l’intégrer de manière plus pertinente dans le champ de l’histoire de l’art contemporain. S’intéresser aux réseaux au sein desquels a gravité l’artiste permet de considérer globalement l’abstraction lyrique et de dessiner des relations complexes entre les différents acteurs des mondes de l’art. Les enjeux du contexte artistique des années 1950 sont ainsi mis en avant plus précisément, conduisant à l’identification de stratégies de promotion en partie basées sur les mythologies du geste créateur. Mathieu, élaborant son discours par anticipation de sa réception et se présentant comme une personnalité médiatique ambivalente, s’inscrit dans une dialectique inhérente de l’art à l’ère postmoderne : l’oscillation perpétuelle entre culture d’élite et culture de masse.

Mots-clés : avant-garde, lyrisme, gestualité, autopromotion.

 

The study of Georges Mathieu’s work, debated artist whose activities extend over the decades following the Second World War, aims at enlightening an unknown path to be able to integrate it in a more relevant way into the contemporary field of the art history. Be interested in the networks in which the artist gravitated allows to consider the lyrical abstraction overall and to draw complex connections between the various actors of the worlds of the art. The stakes in the artistic context of the 1950s are so put forward more exactly, leading to the identification of strategies of promotion partially based on the mythologies of the creative gesture. Mathieu, developing his discourse by anticipation of his reception and appearing as an ambivalent media personality, fits into an inherent dialectic of the art in the postmodern era : the constant swaying between culture of elite and mass culture.

Keywords : avant-garde, lyricism, gesture, selfpromotion.

 

Lundi 28 avril – 14h – salle des actes


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.