5 décembre 2014, soutenance de thèse de Rémi Lecompte

Rémi Lecompte soutiendra sa thèse vendredi 5 décembre 2014, à 14h en salle des Actes, sous la direction de Vincent Cotro et Valérie Vignaux.

Le jury sera composé de Laurent Guido (Pr. Études cinématographiques, Lille 3) ; (Gilles Mouëllic (Pr. Études cinématographiques, Rennes 2) et Vincent Tiffon (Pr. Musicologie, Lille 3).

La représentation de la musique dans le cinéma de fiction :
l’exemple de la musique diégétique dans le cinéma français des années 1960.

À travers l’analyse d’un corpus de plus de quatre cents films français réalisés au début de la Ve République (1958-1968), cette thèse étudie les représentations de la musique avec pour ambition de rendre compte du fait musical dans sa globalité, de l’auditeur au musicien en passant par les nombreux médiateurs matériels ou humains. Le parti pris de ce travail est de privilégier l’observation d’une des modalités de la musique au cinéma, la musique dite « diégétique », c’est-à-dire celle audible et/ou produite par les personnages. Ces représentions cinématographiques de la musique sont appréhendées dans leurs multiples dimensions : visuelle – l’image de la musique –, sonore – la musique elle-même –, et linguistique – le discours sur la musique. À la diversité des films concernés (du cinéma « populaire » au cinéma « d’auteur ») répond la diversité des musiques convoquées par le cinéma de cette décennie, où jazz, musique populaire et musique classique se croisent.

Mots clés : musique au cinéma, histoire culturelle, histoire des représentations, diégèse, musicologie générale.

The representation of music in fictionnal movies : by way of exemple, diegetic music in french cinema during the sixties.

Through the analysis of more than a four hundred movies collection, directed in the early years of the Fifth Republic (1958-1968), this thesis studies the representations of music aiming to report the wholeness of the musical fact, from the listener to the musician, including both human and material intermediaries. This study is devoted to the observation of one of the modality of music witch is the diegetic one, meaning the music that characters are either listening and/or making inside the story. These représentations are considered in their numerous aspects : visual – the image of music –, sound – the music itself –, linguistic – the speech about music. To the variousness of the chosen movies (from popular cinema to arthouse cinema) answers the variety of music carried by movies in this decade, where jazz, popular music and classical music are crossing paths.

Keywords : music in movies, cultural history, history of representations, diegesis, general musicology.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.