Séminaire Cultures visuelles – Ulrike Riboni « Méthodologie de recherche et analyse d’un corpus de vidéos en ligne » – 13 mars

Le cycle 2017-2018 des séances du séminaire de méthode de l’InTRu tiendra sa quatrième séance le mardi 13 mars 2018, de 18h à 20h, en salle Mame, avec une conférence d’Ulrike Riboni intitulée « Chercher, trouver, conserver, analyser : méthodologie de recherche et analyse d’un corpus de vidéos en ligne ».

Ulrike Lune RIBONI est Maîtresse de Conférence au Centre d’Études sur les Médias, les Technologies et l’Internationalisation – CEMTI à l’Université Paris VIII. Ses recherches portent sur les usages contemporains des images numériques, en particulier vidéo, et sur la place du visuel dans les mouvements sociaux et les mobilisations collectives. Après avoir mené une recherche sur les usages de la vidéo numérique par les acteurs du processus révolutionnaire tunisien (2008-2014), elle travaille actuellement à de nouveaux projets autour des images d’émeutes et de leurs usages, ainsi que sur les pratiques de l’image dans les quartiers populaires.

Christopher Baker, Hello World! or: How I Learned to Stop Listening and Love the Noise (2008)

Christopher Baker, Hello World! or: How I Learned to Stop Listening and Love the Noise (2008)

« Chercher, trouver, conserver, analyser : méthodologie de recherche et analyse d’un corpus de vidéos en ligne »

Les vidéos vernaculaires sur internet sont à la fois des pures archives et des non-archives : en apparence libres de toute indexation elles circulent sans attaches constituant ce qui parait un fonds sans fond. Pourtant, soumises à des hiérarchisation opaques, aux circulations difficiles à tracer sans logiciels adapté, à la disparition enfin, elles en deviennent insaisissables. Dès lors, sans la lanterne d’un bibliothécaire et confronté aux biais d’une circulation textuelle dans un flux visuel, le•a chercheur•e se trouve contraint•e d’inventer son propre dispositif méthodologique. À partir de l’expérience de la constitution d’un corpus de vidéos numériques, nous interrogerons les méthodes et enjeux propres à ces objets et à leur écosystème. Tout autant que d’enjeux techniques, il s’agira de rendre compte des questionnements théoriques qui ont guidé cette recherche.

La séance est ouverte à tous sans inscription.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.