11 juin 2018 – 3e Journée doctorale du laboratoire

Le lundi 11 juin, de 09h30 à 17h30, en salle Mame (site des Tanneurs, rdc porte M2), se tiendra la journée doctorale de l’InTRu, ouverte à tous et notamment aux étudiants de Master. Au moment de présenter l’avancée de leurs travaux, les doctorants du laboratoire ont choisi d’échanger autour d’un enjeu commun :  la réception.

Suivant les réflexions de Hans-Robert Jauss dans les années 1960, et plutôt que d’analyser la seule histoire du goût, « l’esthétique  de la réception » suppose que le succès d’une œuvre ne réside pas uniquement dans sa propension à répondre aux attentes esthétiques de ses contemporains. Loin des études d’une réception critique, relevant d’un connoisseurship dont les aspirations archétypales conduisent aisément à la caricature, c’est par le rétablissement et l’analyse du cadre socio-politique d’une œuvre que l’on peut prétendre entendre pleinement sa réception.

Par ailleurs, la réception immédiate d’une œuvre, quelle soit chronologiquement bornée ou plus diffuse, se doit d’être considérée au diapason de sa lecture différée. A cette compréhension du temps long s’ajoute la confrontation de différents rapports d’échelle, depuis l’analyse savante d’une œuvre à sa réception populaire. Jeux d’acteurs, commanditaires et artistes, lecteurs et spectateurs, valeurs d’usages et principes économiques.

La présente journée d’étude, par la diversité des champs disciplinaires œuvrant au sein du laboratoire InTRu, offrira l’occasion d’interroger cette thématique selon des approches multiples. L’évocation de recherches en cours, aux problématiques variées et néanmoins convergentes, permettra d’échanger autour d’une thématique commune ainsi que d’établir de nouvelles perspectives méthodologiques.

PROGRAMME

MATIN

09h30 : Accueil

10h00 : Aymeric Fassier, doctorant (dir. F. Nerlich).
La réception du fait industriel en zone rurale : l’exemple des forges Aguado de Grossouvre

10h30 : Violaine Gourbet, doctorante (dir. F. Nerlich).
La réception de la peinture de paysage anglaise dans l’Allemagne du XIXe siècle : le rôle de la gravure

11h00 : Adèle Akamatsu, doctorante (dir. F. Nerlich).
La réception des paysages de Scandinavie peints par des artistes germanophones (années 1820 – fin des années 1850)

11h30 : Nataliya Puchenkina, doctorante (dir. V. Vignaux).
La réception en contexte(s) : l’influence des conditions de présentation sur la réception des films soviétiques en France dans l’entre-deux-guerres

Buffet (site Tanneurs, salle Gutenberg, RDC porte M1)

APRÈS-MIDI

14h00 : Julie Guillaumot, doctorante (dir. V. Vignaux).
Définir La Libération de Paris : carrière et réception d’un film amateur collectif

14h30 : Margot Renard, doctorante (dir. F. Nerlich)
« L’historien et les images » : Augustin Thierry et l’illustration de ses ouvrages dans les années 1840

15h00 : Pause

15h30 : Timothée Bartkowiak, doctorante (dir. J.-B. Minnaert).
Réception critique de la restauration : les Desbois à Chambord

16h00 : Claire Dupin de Beyssat, doctorante (dir. F. Nerlich).
Face à la réception critique, renoncer à l’exhaustivité

16h30 : Olivier Prisset, doctorant (dir. J.-B. Minnaert).
La réception désœuvrée : l’infortune critique d’architectes communs

Pour tous les renseignements, l’affiche de l’événement ainsi que la version PDF du programme sont téléchargeables.

Illustration : Charles Dana Gibson, Daubson shows his latest work, ca. 33 x 50 cm, 1902, collection particulière.3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *