Le Peter Pan d’Arthur Rackham

François Fièvre, chercheur associé à l’INTRU, interviendra le mercredi 21 novembre de 10h30 à 12h30 salle Celan à l’ENS Ulm, à Paris, dans le cadre du séminaire organisé par Déborah Lévy-Bertherat sur la figure de Peter Pan. Son intervention portera sur la manière dont l’illustrateur Arthur Rackham a illustré le récit Peter Pan in Kensington Gardens, et sur les enjeux esthétiques portés par ce récit en regard de ceux du roman Peter and Wendy qui est de loin l’épisode le plus connu des aventures de Peter Pan.

Arthur Rackham, illustration pour Peter Pan in Kensington Gardens de J.M. Barrie, 1906.

Descriptif du séminaire

D’abord inventé pour les adultes, Peter Pan n’est pas seulement la figure de l’enfance éternelle au sein de l’utopie-uchronie de Neverland. Loin de toute mièvrerie, la créature de J. M. Barrie, par la violence sauvage de ses jeux, sape les fondements moraux de la société humaine : attachement, conscience, mémoire et deuil. Figée en-deçà de la puberté, elle remet aussi en question la différenciation sexuée et ouvre la voie aux incertitudes queer.
Le séminaire s’attachera d’abord au roman de 1911 et à ses avant-textes, en faisant une place aux relectures récentes de l’anthropologie et de la psychiatrie. On se demandera ensuite comment la fable s’est transformée dans la littérature, la bande dessinée ou au cinéma. Quel rôle pour Wendy ? Comment Peter, grandi, en vient-il à incarner (notamment chez W. Golding, Loisel ou A. Liddell) toutes les violences contemporaines ?
Séminaire ouvert à tous.

Plus de renseignements ici:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.