Carla Lonzi: un art de la vie

Parution de l’ouvrage de Giovanna Zapperi, Carla Lonzi: un art de la vie. Critique d’art et féminisme en Italie, Dijon, Presses du réel 2018.

Depuis quelques années, la trajectoire théorique et politique de Carla Lonzi, critique d’art, puis figure centrale du féminisme italien, fait l’objet d’une redécouverte : celle qui a pensé ensemble le féminisme et le monde de l’art, le pouvoir et l’émancipation des femmes, est en train de devenir une figure incontournable tant pour l’histoire du féminisme que pour celle de l’art. 

Dans ce livre, qui se fonde sur des nouvelles recherches d’archives, Giovanna Zapperi reconstruit le parcours de Carla Lonzi à travers l’analyse de la « créativité radicale » d’une pensée et d’une pratique qui se situe dans le contexte des relations entre l’art et le féminisme dans l’Italie des années 1960 et 1970. Pour Carla Lonzi, arrêter la critique d’art n’a pas signifié arrêter de critiquer l’art : ses écrits montrent un intérêt constant pour l’art, ses institutions, ses mythes et ses langages, qu’ils ne cessent d’interroger. Ces écrits nous permettent ainsi de réfléchir aux formes de la subordination liées au genre, aux rôles sociaux qui ne cessent de se reproduire, à l’art dans son implication avec le pouvoir et la différence des sexes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.