R. Bertho – Les cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère

Éric Tabuchi dans son atelier, 2017.

Raphaële Bertho publie dans le cinquième numéro des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère un article intitulé “L’Atlas des Régions Naturelles, un manifeste photoconceptuel de la périphérie ordinaire”.

Ce projet porté par Eric Tabuchi depuis 2017 avait été présenté pour la première fois dans le cadre de l’exposition Paysages français puis lors du colloque France, Face et Profil et bénéficie du soutien du CAUE 37.

Résumé de l’article

L’Atlas des Régions Naturelles initié en 2017 par Éric Tabuchi cherche à investir une place inédite pour la photographie au sein du projet d’architecture ou de paysage : l’image n’est pas ici convoquée par le biais de la commande, c’est son existence même qui a pour objet de susciter le projet. Il s’agit ici de tenter de cerner cet objet visuel original, héritier des voyages pittoresques du XIXe siècle comme du photo conceptualisme américain des années 1960, des missions photographiques françaises contemporaines comme des manifestes architecturaux de la fin du XXe siècle, de la pensée du paysage vernaculaire comme de la théorisation de l’ordinaire. L’analyse du protocole adopté comme des stratégies d’exposition permet de comprendre le projet d’Éric Tabuchi tout à la fois comme un manifeste de la périphérie que comme une proposition d’ingénierie intellectuelle d’appréhension des territoires actuels.

Lire le texte intégral ici

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.