François FIÈVRE

Parcours académique

  • 2001 : Maîtrise d’histoire de l’art, université de Tours, dir. Pierre Wat
    L’Illustration du “Paradis perdu” de John Milton par John Martin
  • 2002 : Licence de philosophie, université de Tours.
  • 2003 : DEA d’histoire de l’art, université Paris-X Nanterre, dir. Ségolène Le Men
    L’Illustration des “Kinder- und Hausmärchen” de Jacob et Wilhelm Grimm par Arthur Rackham
    Bourse de DEA et séjour érasmus à Trinity College Dublin, Irlande.
  • 2007 : Doctorat d’histoire de l’art contemporain, mention très honorable avec les félicitations du jury, université de Nantes, dir. Paul-Louis Rinuy
    L’Illustration victorienne des contes de Grimm : George Cruikshank, Richard Doyle, Walter Crane, Arthur Rackham
  • 2008-2009 : Ingénieur de recherche en post-doctorat à l’université de Tours, projet ANR « Jeune chercheur » autour de l’histoire de l’éditeur-imprimeur Mame (dir. Cécile Boulaire) : recherche et travail sur base de données.
  • 2010-2011 : Ingénieur d’étude à l’université de Tours, projet ANR « Jeune chercheur » autour de l’histoire de l’éditeur-imprimeur Mame (dir. Cécile Boulaire) : finalisation du projet et commissariat scientifique de l’exposition « La maison Mame : deux siècles d’édition à Tours », château de Tours, mars-avril 2011.
  • 2013-2014 : Ingénieur de recherches à la MSH Val-de-Loire, autour des humanités numériques (édition numérique et bases de données iconographiques).

Domaines de recherche [retour]

  • Arts français et anglais, XIXe et première moitié XXe siècle
  • Histoire de l’édition, du livre et de l’illustration (William Blake, George Cruikshank, Richard Doyle, Karl Girardet, Gustave Doré, John Tenniel, Walter Crane, Arthur Rackham, Maurice Sendak…)
  • Rapports texte-image, histoire de la mise en pages, du graphisme et de la typographie
  • Histoire des contes et de la littérature enfantine (Jacob et Wilhelm Grimm, Charles Perrault, Lewis Carroll, James Matthew Barrie…)

Enseignement [retour]

  • Charges de cours en histoire de l’art à l’université de Nantes (2004-2005) et à l’université de Tours (2008-2012): L1, L2, L3, L-Pro communication visuelle
  • Cours d’histoire de l’art à l’école Brassart (Tours, 2010-2011).
  • Professeur-documentaliste dans le secondaire (depuis 2020).

Autres activités [retour]

  • Professeur-documentaliste
  • Membre de l’AFRELOCE.
  • Anciennement correcteur-relecteur, maquettiste et secrétaire d’édition indépendant (2009-2019) : travail pour les maisons d’édition PUF, José Corti, Magnard, MeMo, Lieux-Dits, Les Belles Lettres, PUFR ; pour l’EPHE, l’ENC, le CTHS, l’Ifpo, l’Inalco, les universités de Tours, Paris X, Paris III…

Principales communications et conférences [retour]

  • 2004, avril : « Le public de l’illustration des contes de Grimm : enfantin ou adulte ?, 2e école de printemps en histoire de l’art, L’Art et ses publics, Francfort-sur-le-Main et Munich, organisée par l’école normale supérieure (Paris), la Johann Wolfgang Goethe-Universität (Francfort-sur-le-Main), et le Zentralinstitut für Kunstgeschichte (Munich).
  • 2005, mai : « L’Illustration : paratexte ou image autonome ? », XLVe congrès de la SAES (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur), université Toulouse-le-Mirail.
  • 2005, septembre : « Clement Greenberg et le Nouveau Laocoon », XXXIIIe congrès de la SFLGC (Société française de littérature générale et comparée), université de Valenciennes.
  • 2006, janvier : « La Fortune en images des contes de Grimm en Angleterre », séminaire du TIGRE (Texte et image à l’école normale supérieure), ENS Ulm, Paris.
  • 2008, mars : « Frontispices de destinataire, de destinateur, de contenu : les contes de Grimm et leur public dans l’Angleterre victorienne », colloque Visages du Livre, L’iconographie de la page de titre, université de Reims Champagne-Ardenne.
  • 2008, juin : « La première réception des contes de Grimm en Grande-Bretagne », journée d’étude Folklore et construction nationale, université de Paris-IV.
  • 2008, décembre : « Les éditions anglaises des contes de Grimm au XIXe siècle », aux Ve Rencontres académiques de Kassel (Kasseler Akademie-Gespräch), Probleme der historisch-kritischen Edition und Übersetzung der Kinder- und hausmärchen, musée des Frères Grimm, Kassel.
  • 2010, juin : « Les trois corps du livre : vocabulaire et mise en page du livre illustré au XIXe siècle », colloque Le Livre au corps, université Paris-Ouest Nanterre La Défense.
  • 2010, octobre : « Walter Crane, Kate Greenaway et Randolph Caldecott, ou la naissance de l’album moderne pour enfants », conférence dans le cadre des Matinées du Patrimoine, Bibliothèque nationale de France – La Joie par les Livres.
  • 2011, mars : Participation à la table-ronde « Le beau livre », à propos de l’exposition Mame, Master édition multimédia, université d’Angers.
  • 2011, septembre : « L’Illustration des contes de Grimm en Angleterre au XIXe siècle : illustration et statut littéraire », séminaire Enfance, livre, culture, ERLIS, université de Caen.
  • 2011, octobre : « La Première Réception des contes de Grimm et l’image en Angleterre au XIXe siècle », séminaire de l’AFRELOCE, E.N.S. Ulm.
  • 2012, avril : « Dans l’ombre échevelée de la forêt des contes absurdes : Tim Burton et la tradition du livre illustré pour la jeunesse », colloque Tim Burton, Horreurs enfantines, Cinémathèque française.
  • 2012, décembre : « Les Contes de Grimm et leur réception », conférence à l’IUFM d’Aquitaine, Bordeaux.
  • 2013, décembre : « Réception d’une réception. L’édition en France des illustrations des contes de Grimm de Sendak », colloque Max et les Maximonstres a 50 ans. Réception et influence des œuvres de Maurice Sendak en France et en Europe, Bibliothèque nationale de France.
  • 2014, avril : « Perrault lu par Doré. Un appétit d’histoires », colloque L’Univers graphique de Gustave Doré, Musée d’Orsay.
  • 2014, novembre : « La Belle au bois dormant de Sir Edward Coley Burne-Jones et Walter Crane », journée d’étude Séductions et métamorphoses de la Belle au bois dormant, Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand.
  • 2015, mars : « Ornement, lettre, figure. William Morris, Walter Crane et le graphisme Arts and Crafts », 6e édition du Printemps de la typographie, École Estienne / Institut national du patrimoine.
  • 2015, mai : « La maison Mame à Tours (1796-1975. Éditer, impimer, édifier », cycle de conférences organisé par les Amis du musée de l’Imprimerie et de la communication graphique, Lyon.
  • 2016, octobre : « Walter Crane & Co. Le prince grenouille et quelques-uns de ses illustrateurs victoriens », colloque Le Roi Grenouille des Grimm, quelle destinée dans la littérature de jeunesse ?, Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand.
  • 2018, novembre :  « Le Peter Pan d’Arthur Rackham», séminaire de Déborah Levy-Bertherat, ENS Ulm.
  • 2023, avril : « Méchants et contes de fées : autour de Barbe bleue », journées d’étude d’hypokhâgne, lycée Pothier, Orléans.

Publications [retour]

Livres

  • La Maison Mame : deux siècles d’édition à Tours, catalogue de l’exposition tenue au château de Tours (mars-avril 2011), Milan (Italie), Silvana editoriale, 2011, 96 p.
  • Le Conte et l’Image. L’illustration des contes de Grimm en Angleterre au XIXe siècle, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 2013.
  • Walter Crane, Lucy Crane, Barbe bleue / Bluebeard, édition critique de François Fièvre, Tours, MSH-Val de Loire, 2016, en ligne (bilingue: français et anglais).
  • Le Conte et la Silhouette. Archéologie d’une rencontre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2024.

Parties d’ouvrages

  • Choix iconographique des illustrations et postface, « Un imagier romantique pour les Grimm », dans Contes pour les enfants et la maison de Jacob et Wilhelm Grimm, trad. Natacha Rimasson-Fertin, José Corti, Paris, 2009.
  • Direction du chapitre 8, « Reliure, illustration, bibliophilie », du livre clôturant le projet ANR La Maison Mame (1796-1975) : deux siècles d’édition à Tours, Presses universitaires François Rabelais/Presses universitaires de Rennes, 2012.
  • Notices « Eugène Froment », « Georges Delaw », « Joseph Kuhn-Régnier », dans Dictionnaire du livre et de la littérature de jeunesse en France, dir. Isabelle Nières-Chevrel et Jean Perrot, Paris, Cercle de la Librairie, 2013.
  • Notices « Ivan Bilibine, illustration pour Le Conte d’Ivan-Tsarevitch, de l’oiseau de feu et du loup gris », « Arthur Rackham, illustration pour Jacob Grimm, Wilhelm Grimm, The Fairy Tales of the Brothers Grimm », « Arthur Rackham, illustration pour Lewis Carroll, Les Aventures d’Alice au pays des merveilles », dans Animaux fantastiques, dir. Hélène Bouillon, cat. expo. musée du Louvre-Lens (sept. 2023-janvier 2024), Lens / Gand, Musée du Louvre-Lens / Snoeck, 2023.

 Articles scientifiques

  • « Les livres illustrés de Walter Crane : essai de typologie », Recherches en histoire de l’art, no 5, 2006.
  • « Karl Girardet illustrateur chez Mame, ou le voyage pittoresque à destination de la jeunesse », Romantisme, revue du dix-neuvième siècle, no 147, 2010-1.
  • « Réenchanter le monde, Barrie lu par Rackham », Belphégor, no 10-3 : Peter Pan, décembre 2011.
  • « L’œuvre de Walter Crane, Kate Greenaway et Randolph Caldecott, une piste pour une définition de l’album », Strenæ, no 3, 2012.
  • « Walter Crane lit Barbe bleue : amour, violence… et politique », Féeries, no 11, 2014, p. 99-123.
  • « Réception d’une réception : l’édition en France des illustrations des contes de Grimm par Maurice Sendak », dans Max et les maximonstres a 50 ans. Réception et influence des oeuvres de Maurice Sendak en France et en Europe, dir. Florence Gaiotti, Éléonore Hamaide-Jager et Claudine Hervouët, Paris, BNF-CNLJ, 2014, p. 58-68.
  • « Dans l’ombre échevelée de la forêt des contes absurdes : Tim Burton et la tradition du livre illustré pour la jeunesse », dans Tim Burton, Horreurs enfantines, dir. Mélanie Boissonneau, Bérénice Bonhomme, Adrienne Boutang, Paris, L’Harmattan, 2016.
  • « La temporalité et les procédés narratifs dans les toy books de Walter Crane », Strenæ, no 10, 2016.
  • « L’image dans l’image : l’intericonicité dans l’illustration des contes de Grimm par Maurice Sendak », dans Vies et métamorphoses des contes de Grimm. Traductions, réception, adaptations, dir. Dominique Peyrache-Leborgne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017.
  • « La forêt des contes. De Browne à Perrault, archéologie d’un motif iconotextuel », dans L’usage du conte. Contes classiques et réemploi, méthodes d’analyse, dir. Patricia Eichel-Lojkine, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017.
  • « La Belle au bois dormant d’Edward Burne-Jones et Walter Crane : en quête d’une fleur perdue ? », dans La Belle au bois dormant en ses métamorphoses. Textualité, transtextualité, iconotextualité, dir. Pascale Auraix-Jonchière et Frédéric Calas, Clermont-Ferrand, PUBP, 2018, p. 153-187.
  • « Doré dévore Perrault », Études de lettres, no 310, 2019, p. 143-165.
  • « L’illustration comme design. Walter Crane et la théorisation de l’illustration décorative », dans Penser et (d)écrire l’illustration. Le rapport à l’image dans la littérature des XVIIIe et XIXe siècles, dir. Joanna Augustyn, Jean-Pierre Dubost et Sarah Juliette Sasson, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et romantismes », 2019, p. 243-268.
  • « Y a-t-il un graphisme Arts and Crafts ? Ornement, lettre et figure chez William Morris et Walter Crane », dans Éloge du parergon. L’art décoratif du livre fin-de-siècle, dir. Sophie Lesiewicz et Hélène Védrine, La Fresnaie-Fayel, Otrante, 2021, p. 25-43.
  • « Doré et Perrault : comment raconter des histoires en images ? », Nouvelles de l’estampe, no 270, 2023.
  • « Peindre la Babylone moderne. Ce que Gustave Doré doit à John Martin », dans La Constellation Gustave Doré, dir. Franck Knoery (cat. expo. Musées de la ville de Strasbourg), Strasbourg, Musées de la ville de Strasbourg, 2024, p. 241-252.

Articles de vulgarisation

  • « Les ombres du foyer », La Grande Oreille, Revue des arts de la parole, no 33 (décembre 2007).
  • « Arthur Rackham dans les jardins de Kensington », Revue des livres pour enfants, no 247, La Joie par les Livres, BNF, juin 2009.
    Prix Critique 2008 organisé par l’Institut international Charles Perrault (2e prix).
  • « Quelques Cendrillons victoriennes », La Grande Oreille, Revue des arts de la parole, no 59 (décembre 2014), p. 94-99.
  • « Pourquoi illustrer les contes ? », Le Un des libraires, jeudi 18 novembre 2021, p. 8.
  • « Toute une histoire ! John Tenniel et ses illustrations pour Alice », postface pour Colorier Alice, réédition en fac-similé d’un album de coloriage de 1941, dans le cadre de l’exposition Surréalice au musée Tomi Ungerer et au musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, Strasbourg, Editions des musées de Strasbourg, 2022.

Comptes rendus

  • Catherine d’Humières (dir.), D’un conte à l’autre, d’une génération à l’autre, Clermont-Ferrand, PUBP, 2008, dans Fabula, en ligne.
  • Le Rocambole, no 39-40, « Les Éditions Tallandier », été-automne 2007, dans Fabula, en ligne.
  • Morna O’Neill, Walter Crane, The Arts and Crafts, Painting and Politics, Londres, Yale University Press 2010, 320 p., dans Histara, en ligne (2012).
  • Christiane Connan-Pintado, Catherine Tauveron, Fortune des contes des Grimm en France, Formes et enjeux des rééditions, reformulations, réécritures dans la littérature de jeunesse, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2014, 466 p., dans Strenae, no 7 (2014), en ligne.
  • Jean-Philippe Garric, Estelle Thibault, Émilie d’Orgeix (dir.), Le Livre et l’Architecte, Bruxelles, Mardaga, 2011, 304 p., dans Histara, en ligne (2015).
  • Neil Mc William, Julie Ramos, Catherine Méneux (dir.), L’Art social en France de la Révolution à la Grande Guerre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 491 p., dans Histara, en ligne (2020).

[retour en haut]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search