Jean-Baptiste MINNAERT

Minnaert

Professeur d’histoire de l’art contemporain, Université Paris-Sorbonne.

Membre de du Centre Chastel (UMR 8150, CNRS, ministère de la Culture et de la Communication, Université Paris-Sorbonne).

jean-baptiste.minnaert@paris-sorbonne.fr

Né le 1er juillet 1964.

CV dynamique HAL-SHS

Formation et parcours académique

Depuis 2016 – Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université Paris-Sorbonne.

2006-2016 – Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université François-Rabelais, Tours.

2004 – Habilitation à diriger les recherches en histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne. Jury : Bruno Foucart (direction), Jean-Yves Andrieux (président du jury), Pierre-Robert Baduel, Michel Lussault, Claude Mignot, Jean-François Pinchon. Sujet : Patrimoine, histoire et historiographie, des faubourgs de Paris à la Méditerranée. L’histoire de l’architecture et ses méthodes, face aux villes et à leurs périphéries au XXe siècle.

1994 – Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université François-Rabelais, Tours.

1988-1994 – Doctorat d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne. Jury : Bruno Foucart (direction), François Loyer (président du jury), Gérard Monnier, Maurice Culot. Sujet : Henri Sauvage, architecte (1873-1932). Mention Très Honorable avec félicitations unanimes.

1993 – Boursier de la Casa de Velázquez, Madrid.

1990-1991 – Université Lille III – Charles de Gaulle. Assistant temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’UFR d’Arts plastiques.

1987-1988 – DEA d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne, direction Bruno Foucart. Sujet : L’architecture régionaliste entre les deux guerres.

1986-1987 – Maîtrise d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne, direction Bruno Foucart. Sujet : Pierre Barbe, architecte.

1982-1985 – Licence d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne.

1980 – Baccalauréat, série B, mention Assez Bien. Lycée Saint-Adjutor, Vernon (Eure).

Recherche

2015-2017 – Projet ARC (Action de recherche collaborative), Corpus numérique du patrimoine architectural et urbain en région, avec Nabila Oulebsir, maître de conférences à l’université de Poitiers.

2008-2015 – Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel (ministère de la Culture et de la Communication), InTRu. Direction du programme thématique Périurbains.

2009-2010 – Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel (ministère de la Culture), InTRu, Région Picardie. Direction scientifique du colloque Périurbains : territoires, réseaux, et temporalités, Amiens, 30 sept.-1er oct. 2010. Actes publiés.

2006-2008 – Université François Rabelais. Préfiguration et programmation de la jeune équipe InTRu (Interactions, transferts, ruptures artistiques et culturels, resp. Éric de Chassey), créée en mars 2008.

2005-2006 – Département d’Histoire de l’architecture et d’archéologie de Paris. Sous la direction de François Loyer, avec Claire Monod, Karen Bowie, Annie Térade, Bernadette Laurencin, Fannette Cohen, Mayalène Guelton, Préfiguration de l’inventaire du patrimoine architectural et urbain de Paris.

2002-2005 – Citeres (Urbama). Participation au projet de recherche européen Euromed Heritage II : Patrimoines partagés : savoirs et savoir-faire appliqués au patrimoine architectural et urbain des XIXe-XXe siècles en Méditerranée (sous la direction de Mercedes Volait, chargée de recherches au CNRS). Direction du projet n°1 : « Répertoire des connaissances et des sources ».

1997-2004 – Citeres (Urbama). Avec Mercedes Volait, Claudine Piaton (Architecte-urbaniste de l’État), Xavier Rodier et Florence Troin (ingénieurs de recherche, CNRS). Recherches sur l’architecture et l’urbanisme de la ville-satellite d’Héliopolis, Le Caire, de 1905 à 1950.

1988-1994 – Institut Français d’Architecture. Recherches sur les archives de l’architecte Henri Sauvage, en vue de la préparation de la thèse de doctorat, de la publication du catalogue raisonné des archives et de la préparation d’une exposition (1994).

1986-1990 – Institut Français d’Architecture. Recherches sur les archives de l’architecte Pierre Barbe, en vue de la préparation de la maîtrise et de la publication d’une monographie.

Enseignements et responsabilités pédagogiques

Depuis 2010 – Séminaire doctoral organisé avec Anne-Marie Châtelet (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg), sous l’égide de l’EAHN (European Architectural Historians Network), en partenariat avec l’INHA, portant sur les principales théories en sciences de l’homme et de la société, et sur leurs rapports avec les thèmes structurants en histoire de l’architecture et de la ville.

2006-2011 – Mise en œuvre et responsabilité pédagogique de la licence professionnelle Communication visuelle, conception graphique et multimédia, partenariat entre l’université François-Rabelais et l’École Brassart, créée en septembre 2006.

Depuis 1998 – Cours magistraux et travaux dirigés d’historiographie d’histoire de l’architecture contemporaine, en licence 3e année.

Depuis 1994 – Cours magistraux travaux dirigés d’histoire de l’architecture et de la ville des XIXe-XXIe siècles, en licence, de la 1ère à la 3e année.

Depuis 1994 – Séminaires de master 1 et 2 portant sur des questions de méthodologie et d’historiographie.

Publications & colloques

Livres de recherche en préparation

Jean-Baptiste Minnaert, essai sur Le périurbain en tant qu’objet d’histoire de l’architecture, à paraître en 2018.

Livres de recherche, actes de colloques et direction de numéros thématiques de revues

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Tours, métamorphoses d’une ville. Architectures et urbanisme XIXe-XXIe siècle, Paris, Norma, 2017.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Périurbains, territoires, réseaux et temporalités, actes du colloque d’Amiens, 2010, cahier du Patrimoine n° 102, Lyon, Lieux Dits, 2013, 176 p. Ouvrage issu du programme de recherche Périurbains, mené pour le Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), « Nouvelles approches en architecture », Histoire de l’art, n° 59, octobre 2006, 172 p.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Histoires d’architectures en Méditerranée XIXe-XXe siècles. Écrire l’histoire d’un héritage bâti, Paris, Éditions de la Villette, 2005, 399 p. Ouvrage issu d’un programme de recherche européen Euromed Heritage II.

Jean-Baptiste Minnaert, Henri Sauvage, ou l’exercice du renouvellement, Paris, Institut Français d’Architecture, Norma, 2002, 416 p. Tiré de la thèse de doctorat, ce livre a obtenu en 2002 le prix du livre d’architecture décerné par l’Académie d’architecture et le Centre régional du livre Languedoc-Roussillon.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Le faubourg Saint-Antoine. Architecture et métiers d’art, catalogue d’exposition, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 1998, 219 p.

Jean-Baptiste Minnaert, The architectural drawings of Henri Sauvage, New York, Garland Publishing, 1994, 2 volumes, 514 et 387 p. Ouvrage tiré de la thèse de doctorat.

Jean-Baptiste Minnaert, Pierre Barbe. Architectures 1926-1990, intr. Bruno Foucart, Paris/Liège, Institut Français d’Architecture/Mardaga, 1991, 326 p. Ouvrage tiré de la maîtrise.

Livres de vulgarisation

Jean-Baptiste Minnaert, Henri Sauvage le rationaliste, collection Carnets d’architectes, Paris, éditions du Patrimoine, Centre des monuments nationaux, In Folio, 2011, 192 p.

Philippe Dagen, Françoise Hamon (dir.), Jean-Baptiste Minnaert (pour la supervision de la réédition de la partie architecture), Histoire de l’art, époque contemporaine, [1995, 2003] édition revue et augmentée, Paris, Flammarion, 2011, 627 p.

 Principaux articles

« Histoire de l’architecture contemporaine à Tours, un état de la question », dans Guy Bertaud du Chazaud (dir.), Victor Laloux, Tours, un architecte dans sa ville, actes de colloque, Tours, Conseil général d’Indre-et-Loire, 2015, p. 27-38.

« Henri Sauvage à la Samaritaine : Art déco et construction rapide », dans Jean-François Cabestan et Hubert Lempereur (dir.), La Samaritaine, Paris, Paris, Picard, 2015, p. 150-169.

« Périurbain et histoire de l’architecture », L’Observatoire. La revue des politiques culturelles, n° 45, « L’Inventaire général du patrimoine culturel : bilan d’une décentralisation », hiver 2014-2015, p. 44-47.

« La piscine des Amiraux d’Henri Sauvage, réhabilitée par Canal (1980-1981) : de l’intuition à la patrimonialisation », dans Roberta Grignolo, Bruno Reichlin (dir.), Lo spazio interno moderno come oggetto di salvaguardia / Modern Interior Space as an Object of Preservation, actes de colloque, Mendrisio, Mendrisio Academy Press / Silvana Editoriale, 2012, p. 282-293.

« Un palais pour deux musées d’art moderne », Palais, n° 15, numéro spécial « L’histoire du Palais de Tokyo depuis 1937 », 2012, p. 22-35.

« Architecture contemporaine et construction des savoirs en Méditerranée, aux XIXe et XXe siècles : l’identité hybride », dans Jean-Yves Andrieux (dir.), Patrimoine. Sources et paradoxes de l’identité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 97-116.

« Le Mouvement moderne, le patrimoine et la figure des idéaux changeants », dans Myriam Bacha (dir.), Architectures au Maghreb (XIXe-XXe siècles). Réinvention du patrimoine, Tours, Tunis, Presses Universitaires François Rabelais, Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain, 2011, p. 301-314.

« Une vision, un héritage, un devenir », dans Maryvonne de Saint Pulgent (dir.), La Fondation des Treilles, Paris, Tourtour, Fondation des Treilles, 2010, p. 52-65.

« Architecture ordinaire et hommes pluriels », Ligeia, n° 93-96, L’autre Europe, numéro thématique sous la direction de Carmen Popescu, juillet-décembre 2009, p. 38-44.

« Pierre Barbe, la fadeur et le banal », dans Histoires d’art. Mélanges en l’honneur de Bruno Foucart, textes réunis par Barthélémy Jobert, Adrien Goetz et Simon Texier, Paris, Norma, 2008, p. 388-399.

« Les grands magasins Decré, 1931 », dans Christophe Boucher et Jean-Louis Kérouanton (dir.), Architectures et patrimoines du XXe siècle en Loire-Atlantique, s.l., Coiffard, s. d. [2006], p. 52-55.

« Histoire de l’architecture contemporaine en Méditerranée : questions de méthode et d’historiographie », dans Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines/Changing Boundaries : Architectural History in Transition, conférence internationale organisée par l’INHA et la Society of Architectural Historians, 2005, en ligne sur le site de l’INHA www.inha.fr

Jean-Baptiste Minnaert, Mercedes Volait, « Héliopolis, création et assimilation d’une ville européenne en Égypte au XXe siècle », dans Villes rattachées, villes reconfigurées XVIe-XXe siècles, acte du colloque sous la direction de Denise Turrel, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2003, p. 335-365.

« Henri Sauvage et le théâtre de Loïe Fuller à l’Exposition universelle de 1900 », dans Valérie Thomas et Jérôme Perrin (dir.), Loïe Fuller, danseuse de l’art nouveau, catalogue d’exposition, Musée de l’École de Nancy, Paris, Réunion des musées nationaux, 2002, p. 53-62.

« Deux cents ans d’espaces résidentiels : petit abrégé tourangeau », dans Michel Lussault (dir.), « Tours. Des légendes et des hommes », Autrement, n° 21, novembre 2001, p. 115-137.

Jean-Baptiste Minnaert, Gilles Sensini, « Faubourg Saint-Antoine : visione storica e regolamento urbanistico », Paesaggio urbano, n° 3, mai-juin 1999, p. 12-25.

« L’évolution architecturale et urbaine du faubourg Saint-Antoine », Paris-Projet, n° 32-33 « Quartiers anciens, approches nouvelles », octobre 1998, p. 92-111.

« Henri Sauvage, les brevets et la construction rapide », Revue de l’Art, n° 118, décembre 1997, p. 41-55.

« Allégorie du système de construction en gradins », dans Alain Guiheux et Jean Dethier (dir.), La Ville, Art et Architecture en Europe 1870-1993, catalogue d’exposition, Paris, Centre Georges Pompidou, 1994, p. 198.

Henri Sauvage (1873-1932) – Projets et architectures à Paris, catalogue d’exposition aux Archives de Paris, numéro thématique de Colonnes (Institut Français d’Architecture), n° 6, septembre 1994. Exposition réalisée à partir de la thèse de doctorat.

« Natacha, Henri Sauvage et Charles Sarazin architectes, 1905-1907 », dans Maurice Culot (dir.), Biarritz, villas et jardins 1900-1930, Paris, IFA/Norma, 1992.

« Henri Sauvage 1873-1932 », dans Gilles Ragot (dir.), Archives d’architecture du XXe siècle, Paris/Bruxelles, IFA/Mardaga, 1991, p. 405-413.

« Pierre Barbe à l’hôtel Gouin », Monuments historiques, n° 175, juillet-août 1991, p. 31-33.

« L’hôtel Jean Lambiotte », Le Moniteur Architecture – AMC, février 1991, p. 45-47.

« Pierre Barbe, une ferme modèle à Sintra », AAM (Archives d’architecture moderne, Bruxelles), n° 40, 1990, p. 24-31.

« Congrès internationaux d’architecture moderne », dans Yvonne Brunhammer, Chantal Bizot, Suzanne Tise (dir.), Les années UAM 1929-1958, catalogue d’exposition, Paris, Musée des arts décoratifs, 1989, p. 90-92.

Bruno Foucart, Jean-Baptiste Minnaert, « Les musées d’art moderne », dans Bertrand Lemoine et Philippe Rivoirard (dir.), Cinquantenaire de l’exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne, catalogue d’exposition, Paris, Institut Français d’Architecture/Paris-Musées, 1987, p. 106-132.

 Contributions à des ouvrages collectifs

Notices dans Jacques Lévy et Michel Lussault (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Paris, Belin, 2003.

Notices dans Madeleine Ambrière (dir.), Dictionnaire du XIXe siècle européen, Paris, Presses Universitaires de France, 1997.

Notices dans L’ABCdaire des années 1930, ouvrage collectif, Paris, Flammarion/Paris-Musées, 1997.

Notices dans Jean-Paul Midant (dir.), Dictionnaire de l’architecture du XXe siècle, Paris, Hazan, 1996.

Recensions critiques

Recensions pour la revue Domus (Milan, 1991-1995), pour la revue Critique d’art (2002-2003), pour le Bulletin monumental (2000-2002), pour la Revue de l’Art (1994-2006).

Principales interventions dans des colloques et des journées d’étude, conférences

Mai 2016 – Organisation avec Hugo Massire de la journée d’étude Archives d’architectes. Mémoire, histoire et création. Association la Laverie, La Riche, Tours.

Février 2016 – Conférence autour de l’exposition Attendre ensemble. Les formes et les lieux d’une pratique urbaine ordinaire. Exposition de photographies de Gérard Monnier. InTRu / La Laverie, La Riche.

Décembre 2014 – Présentation de l’ouvrage Périurbain, territoires, réseaux et temporalités, débat avec Wolfgang Sonne. Dans le cadre du cycle À propos d’un livre d’architecture, Institut national d’histoire de l’art.

Juin 2014 – « L’Art nouveau à Paris, 1890-1914 », conférence donnée au Musée du Petit-Palais dans les cadre des manifestations liées à l’exposition Paris 1900.

Mai 2014 – « Villégiature périurbaine /villégiature en périurbain ». Stage de l’Institut national du Patrimoine, Les patrimoines de la villégiature : bilan de 30 ans d’études et de protection, Rouen, INP, Service régional de l’Inventaire général du patrimoine culturel, DRAC Haute-Normandie, ministère de la Culture et de la Communication.

Novembre 2012 – « La ville sans périmètre, les enjeux du territoire périurbain », dans Patrimoine palois et d’ailleurs, du cœur de ville au paysage, journée d’étude sur le patrimoine architectural et paysager, Service régional de l’Inventaire général du patrimoine culturel d’Aquitaine, Ville de Pau.

Novembre 2011 – « Raconter les métropoles », intervention dans le cadre des Journées de l’architecture et du patrimoine, Patrimoine et architecture des métropoles durables, sous la présidence de Nicolas Michelin, Cité universitaire de Paris, ministère de la Culture et de la Communication. Actes à paraître.

Octobre 2011 – « La piscine des Amiraux d’Henri Sauvage, réhabilitée par Canal (1980-1981) : de l’intuition à la patrimonialisation », intervention dans le colloque Modern interior space as an object of preservation, sous la direction de Bruno Reichlin et de Roberta Grignolo, Académie d’architecture de Mendrisio, Suisse. Actes parus.

Septembre 2011 – « Histoire, critique et expertise : Architecture ordinaire et hommes pluriels », intervention dans le cycle de séminaires Histoire de l’architecture du temps présent, sous la direction d’Éric Lengereau, Ministère de la Culture. Actes à paraître.

Mars 2011 – « Pierre Barbe (1900-2004), un moderne en Arcadie », intervention dans le colloque Modernes Arcadies, direction Bruno Foucart et Maurice Culot, Fondation des Treilles, Tourtour. Actes à paraître.

Décembre 2010 – « Périurbain : le visuel et le banal », intervention dans le colloque Le pragmatisme dans l’art, direction Philippe Bordes, INHA.

Septembre 2010 – Introduction au colloque Périurbain, territoires, réseaux et temporalités, Amiens, sous notre direction, Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel, Région Picardie, InTRu. Actes parus.

Avril 2010 – Modération des journées d’étude du programme Villes maghrébines en situation coloniale XIX-XXe siècles. Urbanisme, patrimoine, architecture. Contribution par l’archive au renouveau de l’historiographie, organisées par Charlotte Jelidi, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), Tunis. Actes à paraître.

Avril 2007, avril 2009 – Modération et synthèse finale des journées d’étude du programme L’architecture au Maghreb : entre patrimoine et création, XIXe-XXe siècles, organisées par Myriam Bacha, IRMC Tunis. Actes parus.

Août 2008 – « Du Plan d’urbanisme directeur (1959-1967) au Plan d’occupation des sols du faubourg Saint-Antoine (1993-2000) : évolutions et inerties des règlements d’urbanisme à Paris », intervention à la IXe conférence internationale d’histoire urbaine, Lyon, organisée par l’Association européenne d’histoire urbaine.

Février 2008 – « Histoire de l’architecture contemporaine et histoire de la construction des savoirs en Méditerranée au XIXe et XXe siècles ». Conférence donnée à l’université de Rennes II à Saint-Brieuc. Capture vidéo en ligne ; acte parus.

Mai 2007 – « L’émergence de l’urbanisme en France, 1889-1919 ». Conférence donnée dans le cycle de cours de l’École de Chaillot, Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris. Capture vidéo éditée en DVD, consultable en ligne.

Septembre 2005 – « Étudier l’architecture et la ville de la Méditerranée contemporaine dans une posture multilatérale : état des savoirs et perspectives ». Intervention lors du colloque Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines/Changing Boundaries : Architectural History in Transition, conférence internationale organisé par l’INHA et la Society of Architectural Historians. Actes en ligne : www.inha.fr

Mars 2004 – « Les archives d’Héliopolis au Caire ». Intervention lors du colloque Terrains coloniaux : architecture et urbanisme, organisé par l’INHA et le Centre culturel Calouste Gulbenkian, sous la direction d’Alice Thomine et Francisco Bethancourt.

Juin 2003 – « Henri Sauvage et Pierre Barbe : figure de héros, figure de traître », Intervention à la journée d’étude La demeure en France et la vie moderne, 1910-1950, sous la direction de Simon Texier et Bruno Foucart, Université Paris IV-Sorbonne.

Décembre 2001 – « Héliopolis, création et assimilation d’une ville européenne en Égypte au XXe siècle », avec Mercedes Volait, intervention au colloque Villes rattachées, villes reconfigurées, entre rupture et intégration XVIe-XXe siècles, sous la direction de Denise Turrel, Université François Rabelais, Tours.

Novembre 1998 – « Le faubourg Saint-Antoine et les faubourgs de Paris sont-ils de l’architecture ordinaire ?», intervention à la journée d’étude L’architecture ordinaire sous la direction de Pierre Pinon, Association française des historiens de l’architecture, École des Beaux-Arts, Paris.

Directions de colloque

30 septembre-1er octobre 2010 – Périurbain, territoires, réseaux et temporalités, Université d’Amiens, Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel, Région Picardie, InTRu. Actes parus.

Commissariats d’exposition

1998 – Le faubourg Saint-Antoine, architectures et métiers d’art. Deux expositions en mairies du XIe arrondissement et du XIIe arrondissement, Paris. Catalogue publié.

1994 – Henri Sauvage (1873-1932) – Projets et architectures à Paris. Exposition aux Archives de Paris, à l’occasion de la publication du catalogue raisonné des archives de l’architecte Henri Sauvage.

Activités institutionnelles

Président de l’Association d’histoire de l’architecture (AHA) (depuis 2015).

Membre du conseil scientifique du Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse (depuis 2015).

Expert scientifique pour le Fonds national de la recherche scientifique (Belgique) (depuis 2014).

Directeur de l’InTRu (2014-2016).

Membre de la Commission Patrimoine XXe siècle, DRAC Centre-Val de Loire (depuis 2012).

Membre du Conseil pédagogique de l’École de Chaillot (depuis 2012).

Membre du Comité de politique documentaire de la Bibliothèque de l’INHA (2012-2013).

Membre du comité scientifique d’Ausser UMR 3329 CNRS (2012-2013).

Membre de DoCoMoMo France (depuis 2011), membre de son conseil scientifique (depuis 2014).

Participation au comité AERES évaluant l’école doctorale n° 441 Histoire de l’art, université Paris 1 (2009).

Membre du comité de rédaction de la revue en ligne In Situ (depuis 2008).

Responsable de l’axe 1 de l’InTRu : « Du banal à l’exceptionnel, hiérarchie et invention des objets en histoire de l’art et des pratiques culturelles » (2008-2016).

Membre de la Section scientifique du Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel, Ministère de la Culture et de la Communication (2007-2015).

Membre du comité de rédaction et trésorier de la revue Histoire de l’art (2005-2010).

Membre de la Commission nationale des monuments historiques, section des périmètres de protection des immeubles classés ou inscrits, ministère de la Culture (depuis 2001).

Expertise

Jean-Baptiste Minnaert, Propositions méthodologiques pour un inventaire des patrimoines architecturaux et urbains de Paris, Ville de Paris, rapport multicopié, 2002, 50 p.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Fannette Cohen, Ève Perrain, Sylvie Marchant (étudiantes à l’université François Rabelais), Quartier Daguerre, le Paris paisible, Atelier Parisien d’Urbanisme, 2001, rapport multicopié, 3 vol., 600 p. env., dont 420 fiches sous base de données.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Fannette Cohen (étudiante à l’université François Rabelais), Bagnolet-Père Lachaise, patrimoine architectural et urbain. Atelier Parisien d’Urbanisme, 1998, rapport multicopié, 3 vol., 400 p. env., dont 150 fiches sous base de données.

Mercedes Volait, Jean-Baptiste Minnaert, Claudine Piaton, Xavier Rodier, Florence Troin, Préservation du patrimoine architectural et urbain du Grand Caire. L’exemple d’Héliopolis. Rapport final, Centre français de culture et de coopération (Le Caire) – General Organization for Physical Planning (Le Caire), rapport multicopié, 1999, 85 p.

Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Céline Renard et Sylvie Marchant (étudiantes à l’université François Rabelais), Faubourgs Poissonnière – Saint-Denis, patrimoine architectural et urbain, Ville de Paris, 1996, Atelier Parisien d’Urbanisme, 2000, deux rapports multicopiés, 311 p. et 1 350 fiches sous base de données.

Faubourg Saint-Antoine, protection des éléments remarquables du paysage urbain. Rapport soumis au groupe de travail en vue de la modification du Plan d’occupation des sols, Atelier Parisien d’Urbanisme, 1996, rapport multicopié, 5 vol., 1 200 fiches.