Qui sommes-nous ?

L’InTRu est une équipe de recherches de l’université de Tours (Équipe d’accueil n° 6301). L’acronyme « InTRu » renvoie aux termes « Interactions, Transferts, Ruptures artistiques et culturelles ». Initialement créée par des historiens de l’art contemporain en 2008, l’équipe réunit désormais des chercheurs et des chercheuses de provenances plus diverses : études cinématographiques, littérature, philosophie, sémiotique, esthétique de la bande dessinée, histoire de la photographie, architecture, peinture, design, géographie culturelle…

Les chercheurs et les chercheuses de l’équipe InTRu partagent avant tout des préoccupations méthodologiques communes. Elles concernent en premier lieu les transferts culturels d’un pays à un autre, les phénomènes de réception dans les arts, ainsi que l’articulation entre les théories et les pratiques, dans la culture et dans les arts. Les recherches de l’équipe portent aussi sur les questions de hiérarchie et de légitimité culturelles et artistiques : les tensions entre le « banal » et l’« exceptionnel », la manière d’envisager les corpus de masse et les objets sériels aussi bien que les objets uniques et les « chefs d’œuvres ». Ils s’intéressent aux interactions et aux hybridations entre les arts et aux articulations entre culture visuelle et culture de l’imprimé.

Au-delà de ces convergences méthodologiques, ils ont en commun un certain nombre d’objets thématiques. L’un de ces pôles thématiques concerne la construction des cultures visuelles contemporaines, entre peinture, photographie, cinéma, graphisme, design et image imprimée. Un autre de ces pôles concerne l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme, la représentation des espaces habités, les liens entre l’action publique et les enjeux politiques et sociaux. Entre ces deux pôles circule enfin un intérêt commun pour les enjeux critiques et les stratégies d’émancipation qui permettent de comprendre et de déjouer les formes de la domination spatiale, culturelle et visuelle.

____________________________________________

L’InTRu is a research team from the University of Tours (Équipe d’accueil n° 6301). The acronym “iInTRu” refers to the terms “interactions, transfers, artistic and cultural breaks”. Initially created by historians of contemporary art in 2008, the team now brings together researchers from a variety of scientific fields: film studies, literature, philosophy, semiotics, comics aesthetics, history of photography, architecture, painting, design, cultural geography. The researchers in the InTRu team share, above all, common methodological concerns. They concern in the first place the cultural transfers from one country to another, the phenomena of reception in the arts, as well as the articulation between theories and practices, in culture and in the arts. The team’s research also focuses on questions of cultural and artistic hierarchy and legitimacy: the tensions between the “banal” and the “exceptional”, the way of looking at mass corpora and serial objects as well as unique objects and “masterpieces”. They are interested in the interactions and hybridizations between the arts and the articulations between visual culture and print culture. Beyond these methodological convergences, they share a number of thematic objects. One of these concerns the construction of contemporary visual cultures, between painting, photography, cinema, graphic design, design and printed image. Another concerns the history of architecture and urban planning, the representation of inhabited spaces, the links between public action and political and social issues. Between these two poles circulates finally a common interest for the critical stakes and the strategies of emancipation which make it possible to understand and to thwart the forms of spatial, cultural and visual domination.