Séminaire de méthode

Créé en 2008 en même temps que le laboratoire, le séminaire de méthode est l’activité la plus ancienne de l’InTRu. Il constitue depuis dix ans le cadre dans lequel, tout au long de l’année, les chercheurs du laboratoire confrontent leurs questionnements épistémologiques et méthodologiques autour d’un thème fédérateur. Le séminaire de méthode est la colonne vertébrale des activités de recherche du laboratoire ; s’y réunissent chercheurs titulaires, chercheurs associés, doctorants, étudiants.

Chaque séance est construite autour de l’intervention d’un chercheur (chercheur du laboratoire ou chercheur invité, français ou étranger), qui donne ensuite lieu à une discussion à laquelle sont associés étudiants de master et doctorants.

Le séminaire est un rendez-vous ouvert à tout public. Il accueille bien sûr les chercheurs et les doctorants membres de l’InTRu, ainsi que les invités internationaux. Mais il fait aussi une large place aux étudiants inscrits en master (souvent en Histoire de l’art, mais aussi dans d’autres disciplines), ainsi qu’à des doctorants de l’université de toutes provenances (qui peuvent valider leur participation au titre de la formation doctorale). Enfin il s’ouvre très largement au public extérieur : bibliothécaires, libraires, conservateurs, artistes, enseignants, médiateurs, ingénieurs, urbanistes, photographes et simple curieux qui, d’une séance à l’autre, se croisent au séminaire et engagent des discussions. L’esprit singulier de ce séminaire tient à la grande mixité de son public, et à l’esprit de partage et de curiosité qui s’y exprime.