Vous êtes étudiant en master, futur doctorant, post-doc ?

  1. Premier cycle

Les chercheurs de l’InTRu interviennent dans les formations de premier et de second cycle de l’Université de Tours (licences et masters d’histoire de l’art, de lettres, d’arts du spectacle, de philosophie, DUT de carrières sociales, master patrimoine, etc.).

  1. Second cycle

Les séminaires de recherche de l’InTRu organisés à l’Université de Tours (séminaire de méthode, atelier de lecture de planche) sont accessibles librement à tout étudiant intéressé. Si vous êtes étudiant en master, vous pouvez sous certaines conditions valider ces séminaires comme « séminaires libres » dans votre formation.

  1. Troisième cycle

L’InTRu est rattaché à l’Ecole Doctorale Humanités et Langues (ED n° 616, Universités de Tours et d’Orléans). L’ensemble constitué par les deux séminaires tourangeaux de l’InTRu (séminaire de méthode et atelier de lecture de planches) est depuis 2015 reconnu par l’Ecole Doctorale comme « séminaire doctoral » : si vous êtes doctorant, vous pouvez vous y inscrire et le valider (5 ECTS).

  1. Directions de thèses

L’InTRu accueille, au 1er janvier 2019, treize doctorants et doctorantes, qui élisent un représentant au conseil de laboratoire.

Les doctorants sont associés à la vie du laboratoire : chaque année, en juin, une journée doctorale (ouverte aux étudiants de master) est organisée la veille de l’assemblée générale du laboratoire, afin de permettre la présentation et la discussion collective des travaux de doctorat en cours. Par ailleurs, les doctorants organisent régulièrement journées d’études et colloques avec le soutien du laboratoire.

Plusieurs chercheurs de l’InTRu sont habilités à diriger des recherches : vous trouverez ci-dessous leur liste avec une indication brève de leurs domaines de spécialité. Si vous êtes candidats à un doctorat, n’hésitez pas à prendre contact avec eux.

Littérature pour la jeunesse, en particulier l’album ; histoire de l’édition pour la jeunesse.

Relations artistiques entre la France et l’Allemagne XVIIIe-XIXe siècle. Questions de réception artistique, d’incidence esthétique et de réflexion épistémologique sur la discipline « histoire de l’art » à la lumière des tensions entre art français et réception allemande, art allemand et réception française. Histoire du goût et des collections.

Culture visuelle, genre et histoire de l’art; Genre et modernité dans les avant-gardes; Corps et technologie dans l’art (XXe-XXIe); Art en Italie (XXe siècle); Art et féminisme; Théorie de l’art; Art et politique; Théories féministes; Etudes post-coloniales et art contemporain; Usages de l’archive dans l’art contemporain; Cinéma, vidéo et féminisme en France; Artistes femmes (XXe-XXIe siècles).

Philosophie et épistémologie de la culture ; histoire et théorie de la bande dessinée, XIXe-XXIe.